Maintenant que vous êtes sur le point de reprendre le travail, une question subsiste : comment allez-vous faire garder votre enfant ? Tant que votre bambin n’est pas en âge de se rendre en cours, il est impératif de trouver une solution adaptée à votre emploi du temps et à ses besoins.

Crèche ? Nounou ? Garde à domicile ? Jeune fille au pair ? Tellement d’options s’offrent à vous quand il s’agit de veiller au bien-être de votre enfant.

1) Se tourner vers une nounou

C’est le moyen le plus sûr de s’assurer que votre enfant se porte bien en votre absence. En passant par une agence de garde à domicile, vous êtes sûr d’engager une personne qualifiée et surtout fiable.

Formée par les meilleurs, une nounou s’adapte à votre emploi du temps et se rend disponible quand le besoin se fait sentir. Traitant votre enfant comme le vôtre, elle est au courant de tous les intervenants de la vie de ces derniers. En fonction du niveau scolaire de votre enfant, elle peut aussi lui procurer une aide aux devoirs.

Attention cependant, même si votre nounou vous aide de temps en temps avec les tâches ménagères, cela ne fait pas partie de ses prérogatives. Afin d’éviter les quiproquos, clarifiez dès le début les termes de votre collaboration.

2) Faire appel à une assistante maternelle agréée

Travaillant à domicile, une assistante maternelle accueille trois enfants maximum dans son domicile. Que ce soit pour le compte d’une crèche familiale ou à titre individuel, elle prend soin de vos enfants pendant que vous n’êtes pas là.

Payée en fonction des heures de travail, elle doit bénéficier d’un contrat de travail respectant la réglementation en vigueur.

L’un des avantages majeurs de ce mode de garde est la flexibilité. Pour quelques heures ou plusieurs jours, l’enfant est hébergé au sein d’un foyer chaleureux où il passe du bon temps dans un milieu sécurisé.

En recrutant une assistante maternelle agréée résidant près de chez vous, vous éviterez de perdre de longues heures dans les transports.

3) Engager une jeune fille au pair

Une fille au pair est une jeune femme voire une adolescente qui vient vivre sous votre toit pour garder vos enfants. Parmi elles, se trouve de nombreuses étudiantes qui voient ainsi un moyen de concilier études et travail.

Afin que tout se passe bien, prenez le temps de lui donner toutes les informations possibles. Les premiers jours, restez avec elle afin de faciliter la communication avec les enfants et qu’elle fasse la connaissance de tous les intervenants. Vos enfants auront l’impression d’avoir une grande sœur qui veille sur eux en votre absence.

Octroyez-lui un espace personnel et pas plus de 30 heures de travail hebdomadaire. Gardez à l’esprit que la jeune fille au pair doit absolument avoir du temps libre pour vaquer à ses occupations. En outre, il est rare que son contrat de travail excède 18 mois.

Conclusion

En vraie mère poule, vous avez probablement des sueurs froides quand vous devez vous séparer de votre enfant… Si cela était possible, vous passeriez toutes vos journées à ses côtés mais hélas, c’est un luxe que vous ne pouvez vous permettre.

Avec une fille au pair, la convivialité et la bonne humeur seront toujours au rendez-vous. En optant pour une assistante maternelle agréée, vous offrez à votre bambin la possibilité d’avoir des amis de son âge. Et en faisant appel aux services d’une agence de garde à domicile, vous aurez accès à des prestations sur mesure pour votre enfant.