Félix Vedrenne assure l’intérim de la présidence et est élu président en 1961. L’activité des sections se poursuit avec la mise en œuvre de diverses manifestations. En 1962, la mutuelle aide environ 3 500 orphelins. L’année 1971 marque le 80ème anniversaire de la fondation de la mutuelle. En 1972, on évoque un rapprochement entre notre mutuelle et la Mutuelle Générale des Cheminots, mais sans suite. Quelques années plus tard, un projet d’union entre notre mutuelle, la Mutuelle Générale des Cheminots et la Mutuelle d’Ivry est envisagé ; cette union existe aujourd’hui. En mai 1977, Félix Vedrenne ne renouvelle pas sa candidature à la présidence du Conseil d’Administration pour des raisons de santé et souhaite que Jean Monière lui succède.