Déjà mis en avant sur notre page Facebook et sur notre page Twitter, trouvez ici les meilleurs partages d’articles, vidéos, podcasts du mois de février 2021.

Covid-19 : la colocation intergénérationnelle, un remède à la solitude des étudiants

En premier lieu, le site de Franceinfo a pu évoquer dans un article du début du mois de février la mise en place de cohabitations entre des jeunes et des personnes âgées. Avec la pandémie, certaines colocations entre les différentes générations ont pu prendre fin, mais au travers de l’exemple de Michèle et Mamadou, Franceinfo dresse un portrait attachant de deux personnes, une octogénaire et un trentenaire, qui vivent ensemble en pleine pandémie de Covid-19. Une véritable solidarité intergénérationnelle est ainsi à l’œuvre à la lecture de cet article !

“Il était inconcevable pour moi de me désolidariser, non. Tout ce que je pouvais faire pour qu’elle se sente bien moralement, je l’ai fait”, commente Mamadou. Et Michèle de conclure : “J’assimile notre situation à des relations de survie”.

Toute la nation est en deuil : le Royaume-Uni pleure la mort du centenaire “Captain Tom”, son héros du confinement

Une nouvelle a pu dépasser nos frontières : celle du Capitaine Sir Tom Moore, décédé au début du mois de février. Pourquoi ce décès a marqué les gens ? Franceinfo nous fait savoir que ce vétéran de la Seconde Guerre Mondiale avait pu récolter 37 millions d’euros au bénéfice du personnel soignant l’an dernier, lors du premier confinement. Grâce à Sir Tom Moore, il avait été démontré que l’entraide et la solidarité prenait toujours place en période de crise sanitaire. Le Royaume-Uni se retrouve ainsi orphelin d’un courageux sénior.

[…] en multipliant les tours de son jardin, muni de son déambulateur, alors qu’il venait de se remettre d’un cancer et d’une fracture de la hanche. Ce héros national avait été inondé de lettres pour son centième anniversaire, salué pour son courage et sa générosité.

De père en fils, les livres Monsieur, Madame fêtent leurs 50 ans

Vous devez sûrement connaître cette série de livres pour enfants : “Monsieur Madame”. Avec quelques 250 millions de livres vendus dans le monde, les “Monsieur Madame” ont un énorme succès depuis des années. Ces livres si colorés illustraient surtout des protagonistes masculins avant de s’élargir et mettre en scène des personnages féminins. Dessinés à l’origine par Roger Hargreaves, c’est son fils Adam qui a pris la suite de la création originale en 1988 suite au décès brutal de son père à l’âge de 53 ans. Dans cet article, Adam Hargreaves explique comment son père a créé ces différents personnages basés sur les émotions et pourquoi il a décidé de faire perdurer cette série de livres. Le dessinateur rend hommage à son père dans un récit touchant sur la génèse des “Monsieur Madame” qui accompagne les enfants depuis 50 ans !

Beaucoup de gens pensent que marcher dans les traces de mon père est quelque chose de très difficile émotionnellement […] j’y trouve au contraire du réconfort, ça m’a rapproché de lui

Les orphelins à l’école

Une petite quinzaine de minutes à peine pour découvrir une vidéo réalisée par la Fondation OCIRP qui propose des “regards croisés d’enseignants, d’enfants et d’adolescents sur ce sujet.”

La puissance du don

Deux présentateurs radios accueillent trois invités qui partagent leur expérience quotidienne liée à “la puissance du don” :

Découvrez via ce podcast cet échange qui va mettre en avant l’élan solidaire en cette période d’isolement :