Pilier de l’entraide entre les générations, le réseau de la MOCF agit depuis près de 130 ans pour protéger les orphelins et créer du lien social. Vous souhaitez nous soutenir dans notre mission solidaire tout en sécurisant l’avenir de vos enfants et petits-enfants ? Découvrez l’importance de la solidarité intergénérationnelle et engagez-vous à nos côtés.

Le lien intergénérationnel, maillon indispensable de la protection de l’enfance

L’expression « solidarité intergénérationnelle » traduit une volonté à la fois simple et concrète : celle de faire vivre le lien entre les générations d’hier et de demain. La MOCF a placé cet objectif au centre de son activité de protection de l’enfance et partage avec ses bénévoles et adhérents de tous âges et de tous horizons la vocation d’aider les orphelins.

C’est ainsi que, depuis de nombreuses décennies, nous mobilisons les compétences, les ressources et l’énergie de chacun et de chacune, pour offrir à nos pupilles une aide financière et psychologique jusqu’à leur entrée dans la vie active. La tâche est ardue, et nécessite la participation du plus grand nombre.

Dans un rapport sur la solidarité intergénérationnelle datant de 2018, le Sénat a rappelé la nécessité de « lier les générations entre elles, tout en faisant en sorte que les membres de chacune d’elles continuent à se sentir liés par un destin commun ».

Le partage de ce destin commun renforce le lien social et nous permet de mener à bien notre mission de protection de l’enfance. Parmi les acteurs décisifs de la sauvegarde de ce lien, les grands-parents occupent une place de choix.

Grands-parents et fille

Les grands-parents, premiers acteurs de la solidarité

Les relations entre les grands-parents et leurs petits-enfants sont uniques et précieuses. Sources de repères identitaires pour les plus jeunes, elles permettent aux aînés de transmettre leurs expériences et leurs valeurs. Cet échange, riche en apprentissages des deux côtés, participe au maintien de l’équilibre au sein du cercle familial.

Cependant, de nombreux facteurs peuvent entraver la préservation de ce lien intergénérationnel. En effet, les grands-parents sont souvent les premiers à devoir s’adapter aux changements qui surviennent au sein des familles : éloignement géographique, divorces, familles recomposées, conflits…

Pour ne rien arranger, le contexte sanitaire résultant de la crise du Covid-19 a considérablement limité la tenue des réunions familiales, favorisant par conséquent l’isolement des seniors.

L’objectif de la MOCF est de créer et de faire perdurer le lien entre les générations, en dépit des obstacles rencontrés. En adhérant à la Mutuelle des Orphelins Charles-Edmond Flamand, les grands-parents nous permettent de mettre en œuvre nos activités. Ils font ainsi acte de solidarité envers la nouvelle génération.

Père fille et grand-père

Pourquoi s’engager en faveur de la solidarité intergénérationnelle ?

Le décès d’un parent est une épreuve douloureuse, d’autant plus lorsqu’il survient de manière prématurée. L’enfant en deuil se retrouve plongé dans un état de détresse extrême. Il perd à la fois ses repères, son soutien moral, et l’appui matériel et financier nécessaire au maintien de conditions de vie décentes.

Face à cette situation, tout le monde peut agir à son niveau. Parents et grands-parents, grâce à votre adhésion à la MOCF, vous :

  • Sécurisez l’avenir de vos enfants et petits-enfants, en leur assurant le versement d’une rente et de diverses aides financières en cas de deuil parental
  • Aidez les orphelins pris en charge par notre réseau à obtenir de meilleures conditions de vie

Vous contribuez ainsi à perpétuer l’œuvre du fondateur de la MOCF, Charles-Edmond Flamand, qui en 1891 décida de consacrer sa vie à la protection des orphelins.

Vous êtes parent, grand-parent, ou vous souhaitez tout simplement vous engager en faveur de la protection de l’enfance ? Devenez acteur de la solidarité intergénérationnelle, soutenez-nous en adhérant à la MOCF !

Deux enfants qui jouent